THE ACADEMY

GRACIE INSIDER GRATUIT

Apprendre les techniques Gracie. Apprendre le régime alimentaire Gracie. Apprendre la façon Gracie. Saisissez votre adresse mail ci-dessous pour avoir instantanément accès au Webzine mensuel officiel de la famille Gracie.

  • Helio Gracie
  • Helio Gracie

Helio Gracie

En 1914,le maître de jiu-jitsu Esai Maeda, aussi appelé Comte Coma, eut l'opportunité d'aller au Brésil comme membre d'une grande colonie japonaise d'immigrés. Au Brésil, dans l'état du nord appelé Para, il se lia d'amitié avec Gastão Gracie, un homme d'affaires influent qui aida Maeda à s'établir. En remerciement, Maeda offrit d'enseigner le jiu-jitsu japonais traditionnel au fils aîné de Gastão, Carlos Gracie. Après plusieurs années d'apprentissage, Carlos à son tour enseigna le jiu-jitsu à ses frères.

Helio Gracie, le plus jeune fils des huit enfants de Gastão et Cesalina Gracie (trois enfants étaient des filles), avait toujours été un enfant au physique frêle. Après avoir monté un escalier en courant, il s'évanouissait et personne ne comprenait pourquoi. En fait, à la fin du cours préparatoire, il réussit à convaincre sa mère que sa santé ne lui permettait plus d'aller à l'école. Elle s'y laissa prendre et il ne retourna jamais à l'école.

Lorsque la famille eut quelques difficultés financières après leur déménagement à Rio, on envoya certains des enfants vivre avec d'autres membres de la famille. On envoya Helio vivre avec ses tantes, et grâce à ces relations familiales, il trouva du travail comme timonier pour une équipe d'aviron locale populaire; finalement, il alla vivre dans les locaux de l'équipe. Son esprit indomptable et son grand sens de l'humour en faisaient un vrai petit diable. En fait, comme il n'arrêtait pas d'exaspérer les gens autour de lui, on lui donna le surnom de "Caxinguelê" ou "écureil" en portugais (d'après l'expression "rendre quelqu'un noix" qui veut dire "énerver quelqu'un").

À l'âge de 14 ans, il alla vivre avec ses frères aînés qui vivaient et enseignaient le jiu-jitsu dans une maison de Botafogo, un quartier de Rio de Janeiro. Helio suivit les conseils du docteur et pendant les années qui suivirent, il se contenta de regarder ses frères enseigner.

Un jour, alors qu'Helio avait 16 ans, un élève arriva pour suivre un cours en l'absence de Carlos. Helio, qui avait mémorisé toutes les techniques en regardant ses frères enseigner, offrit de commencer le cours. Carlos arriva à la fin du cours et s'excusa de son retard. L'élève répondit, "Aucun problème. J'ai beaucoup aimé le cours avec Helio et si ça ne vous fait rien, j'aimerais continuer à apprendre avec lui". Carlos accepta, et Helio devint instructeur.

Helio réalisa vite que son physique frêle lui rendait la plupart des techniques qu'il avait apprises en regardant Carlos enseigner difficiles à exécuter. Déterminé à les utiliser, il commença à modifier ces techniques pour les adapter à son corps fluet. Préférant les effets de levier et un timing parfait à la force et la rapidité, Helio modifia presque toutes les techniques et, par tâtonnements, créa le Gracie jiu-jitsu Gracie ou jiu-jitsu brésilien.

Pour prouver l'efficacité de son nouveau système, Helio défia publiquement tous les praticiens des arts martiaux de renom au Brésil. Il fit 18 combats, y compris des matchs contre l'ex champion poids lourd de catch, Wladek Zbyszko, et le judoka numéro 2 mondial de l'époque, Kato, qu'Helio rendit inconscient par étranglement en six minutes. Sa victoire sur Kato lui permit d'affronter le champion du monde, Masahiko Kimura, qui pesait presque 36 kg de plus que lui.

Dans un épisode digne d'un film d'Hollywood, un jour il se jeta dans les eaux infestées de requins de l'océan Atlantique pour sauver un homme de la noyade. Cet exploit héroïque lui valut la médaille d'honneur.

Alors qu'il avait 43 ans, Helio et son adversaire, un ancien élève du nom de Waldemar Santana, établirent le record mondial pour le combat libre le plus long lorsqu’ils luttèrent pendant la durée incroyable de 3 heures et 40 minutes!

Helio, généralement considéré comme le premier héro sportif dans l'histoire du Brésil, défia également les grands symboles de la boxe, Primo Carnera, Joe Louis, et Ezzard Charles. Tous refusèrent le défi.

Légende contemporaine, Helio Gracie reçut des acclamations internationales pour son dévouement à la diffusion de l'art et de la philosophie du Gracie Jiu-Jitsu. Un homme dévoué à sa famille, l'illustration même d'un style de vie sain, il était la quintessence du courage, de la discipline, de la détermination, et il était une inspiration pour tous ceux qui le connaissaient.